Translating Europe Forum 2017

Les 6 et 7 novembre derniers, j’ai eu la chance de pouvoir me rendre à Bruxelles afin de participer au Translating Europe Forum 2017, comprenez le forum européen de la traduction. Organisé par la DGT (Direction Générale de la Traduction), le service de traduction de la Commission européenne, ce forum permet de rassembler différents acteurs du monde de la traduction durant 2 jours, pour discuter cette année des nouveaux profils et des nouvelles compétences dont ont besoin les traducteurs dans un marché évoluant de plus en plus rapidement.

J’ai été invitée à cet événement grâce à mon université qui, faisant partie du réseau des masters EMT (European Master’s in Translation, ou master européen en traduction) pouvait envoyer un de ses étudiants le représenter. J’y ai donc présenté un poster, réalisé par mes soins avec l’aide d’une collègue, pour présenter le « projet collaboratif intensif » que nous avons réalisé dans le cadre de nos études. Première expérience professionnelle réelle, nous avions, en décembre 2016, travaillé pendant 3 jours sur un projet authentique pour un vrai client, sous l’œil attentif de nos professeurs qui restaient disponibles pour nous aider en cas de problèmes et nous apporter leurs conseils. Cette expérience, que mes camarades et moi-même avons beaucoup appréciée, a éveillé la curiosité de nombreuses personnes à Bruxelles. En effet, nous sommes un des seuls masters à proposer un tel travail en temps limité sur un vrai projet, de façon professionnelle.

Au fil de ces 2 jours, divers acteurs du monde de la traduction (étudiants, enseignants, traducteurs, dirigeants d’entreprises et représentants d’organisations professionnelles) ont ainsi pu échanger sur leurs diverses expériences, s’interroger sur ce qu’est devenu le marché de la traduction pour eux et se demander comment un traducteur peut réussir aujourd’hui.

Avec pas moins de 40 intervenants, le Forum a permis de nombreux échanges d’idées et offert de nombreuses pistes de réflexion. Ainsi, parmi les qualités indispensables au traducteur d’aujourd’hui, la flexibilité, l’adaptabilité, la créativité, la curiosité, la versatilité et la passion ont été mentionnées, aux côtés de compétences plus techniques comme la gestion, la maîtrise des outils de TAO (traduction assistée par ordinateur) ou le travail d’équipe. La prise de risque et l’importance de se tenir au courant des dernières évolutions du marché ont également été évoquées. Les débats se sont également longuement intéressés aux managers d’aujourd’hui et aux qualités dont ils doivent disposer avec l’explosion du nombre de « millenials » sur le marché, ces jeunes nés entre les années 1980 et 2000 qui représenteront 75 % de la population active dans 20 ans. Enfin, nous nous sommes penchés sur la manière de faire évoluer les enseignements dispensés dans les masters en traduction. Le deuxième jour, l’importance de la technologie, et notamment la place croissante de la traduction automatique, ont été au cœur des débats, avec des discussions sur ce que cela implique pour le marché et sur les nouveaux profils que cela fait émerger.

J’ai vraiment trouvé le TEF fantastique. C’était très intéressant et enrichissant et je ne regrette pas une seule seconde d’y être allée ! De manière générale, écouter les opinions d’acteurs très différents du monde de la traduction était vraiment passionnant. J’ai également pu participer à une session spéciale pour les « jeunes participants » (les étudiants de master et stagiaires de la DGT), qui proposait des pistes de réflexion intéressantes pour les jeunes diplômés, comme la problématique de la spécialisation, l’importance d’un diplôme reconnu pour les entreprises ou le fait de se créer un carnet d’adresses.

Outre les interventions en elles-mêmes, le TEF est aussi l’occasion de rencontrer des gens venant de toute l’Europe (voire du monde), ce qui est extrêmement enrichissant également. En 2 jours, j’ai ainsi pu discuter avec des personnes originaires de pas moins de 10 pays différents ! Le TEF représente donc une superbe opportunité de nouer des liens avec des collègues du monde entier et d’échanger sur notre domaine d’activité. Je ne peux donc qu’encourager toutes les personnes travaillant dans ce monde magnifique qu’est la traduction ou l’interprétation à s’y rendre au moins une fois ! Vous ne le regretterez pas !

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s