Langues inventées : Tolkien et les langues de la Terre du Milieu

the One ring

J.R.R. Tolkien. Un nom connu dans le monde entier comme celui de l’auteur des célèbres romans Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux. Grand personnage, ces livres constituent son œuvre la plus aboutie et lui ont valu le respect et l’admiration des écrivains, des cinéphiles, mais aussi des linguistes. En effet, non content de l’écriture des livres en eux-mêmes, Tolkien inventa pour ses personnages… des langues. Et on ne parle pas de quelques mots dans une ou deux langues imaginées en 5 minutes (ou même 5 jours). Il a inventé de vraies langues, avec une grammaire et du vocabulaire propres, et il en a inventé beaucoup.

Tolkien était un linguiste fasciné par les langues. Il aurait commencé à en créer dès 1910, et son travail majeur dans ce domaine est la création de toutes celles parlées dans le monde qu’il inventa, la Terre du Milieu.

Son travail dans ce domaine est colossal, et répondre à la question « combien de langues Tolkien a-t-il inventé ? » reste, aujourd’hui encore, difficile. Mais essayons d’en avoir un aperçu (très succinct).

Les deux langues principales crées par Tolkien sont le quenya et le sindarin, qui sont les plus connues, car les plus complètes. Ce sont deux langues parlées par les elfes. Le quenya est présenté comme une langue « noble », et est inspiré du finlandais, du latin et du grec. Le Sindarin, quant à lui, est censé être la langue la plus parlée par les elfes dans la partie occidentale de la Terre du Milieu. Elle est même désignée sous le nom de « langue elfique » dans Le Seigneur des Anneaux, ce qui montre bien à quel point elle est courante dans cette communauté. Elle est inspirée par le vieux norrois et le gallois.

Malgré leurs différences, ces deux langues étaient cependant liées. Il est intéressant de souligner que Tolkien, étant un linguiste, cherchait sans cesse de nouveaux éléments à ajouter à ces langues et à toutes celles qu’il inventait, mais que ces deux-là en particulier furent énormément modifiées avant de finalement se « fixer » après la publication de la trilogie du Seigneur des Anneaux.

Outre ces deux langues célèbres et très complètes, les principales parlées par les elfes parmi les dizaines qu’il inventa pour cette communauté, Tolkien inventa des langues, ou des bouts de langues, pour beaucoup de personnages différents dans ses livres.

  • Le khuzdul est la langue des nains. Phonétiquement parlant, elle penche vers l’hébreu, mais certains traits ressemblent davantage à de l’arabe. Tolkien construisit cette langue de manière à ce qu’elle paraisse « pesante et désagréable » par rapport à la langue des elfes.
  • Le noir parler est la langue créée par Sauron, l’antagoniste du roman, afin d’être celle de tous les serviteurs du Mordor (son royaume). On ne trouve qu’une seule occurrence d’une phrase dans cette langue dans toute la saga : celle gravée sur « l’Anneau unique ».
  • Le westron est la langue des hommes, parlée dans toute la Terre du Milieu. Dans Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux, le westron est présenté comme ayant été traduit entièrement en français (ou en anglais, dans la version originale).
  • L’entique est la langue des Ents, bien que nous n’ayons pas beaucoup d’informations sur cette langue.

Ce sont les principales langues que nous pouvons présenter, mais Tolkien en a créé des dizaines, certaines étant des formes archaïques d’autres, telles que le valarin, l’orquien, l’avarin, l’eldarin commun, le nandorin, le doriathrin, le falathrin, le sindarin du Nord, le noldorin, l’oromean, l’adûnaïque, et beaucoup d’autres.

Dans tous les cas, le sindarin et le quenya restent généralement les langues de Tolkien dont on se souvient le plus, car elles sont très complètes. Alors si vous vous ennuyez ou que vous hésitez toujours entre l’espagnol ou l’allemand, pourquoi ne pas choisir d’apprendre les langues de Tolkien ? Vous ne serez sûrement jamais bilingue en elfique (vous n’aurez même sûrement jamais l’occasion de l’utiliser !) mais vous aurez tout un monde à étudier ! Après tout, comme l’a dit Gandalf : « Tout ce que nous devons faire est décider que faire du temps qui nous est imparti. »


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s